André Ethier + Jasmine Reimer

Exposition : du 3 juin au 22 juillet, 2017                                                                                               Vernissage : samedi 3 juin 2017, de 15h à 18h  

Projet Pangée a le plaisir de présenter André Ethier + Jasmine Reimer. Les œuvres de ces deux artistes se rejoignent et agissent comme des espaces théâtraux. Elles jouent avec des formes provenant d'un autre monde. L'imagerie symbolique y rejoint l'expérience du quotidien sous les thèmes du corps et de la cavité, du grotesque et de la beauté.
André Ethier peint des paysages psychologiques mythiques dans lesquels des scènes tropicales tirent leurs origines de rêves, et où des créatures deviennent tantôt une auto-analyse, tantôt une réflexion, en particulier autour de thèmes comme celui de la paternité. Dans une de ses peintures, une créature canine semble blottir son bébé tendrement, mais en regardant plus attentivement nous réalisons que la créature est en train de donner naissance, et que la scène se passe dans une animalerie. Des moments de beauté, de tendresse, mais aussi de mélancolie surnaturelle comme celui-ci rayonnent dans nombre de ses oeuvres. Ethier peint avec des huiles fortement diluées produisant ainsi des scènes aux allures d'aquarelles immergées dans les textures graisseuses, humides et collantes de la peinture à l'huile. Cette technique permet une luminosité et une profondeur optique inégalées. On remarque également la dextérité du coup de pinceau d'Ethier et son expressivité. Ethier réfléchit sur sa propre expérience, se concentre sur sa vie familiale, mais c'est un récit ouvert qu'il construit et qu'il partage avec le public.
Jasmine Reimer explore l'expérience corporelle et sensuelle du quotidien. Elle mélange des objets trouvés avec des matériaux organiques et minéraux qui sont pour elle autant d'éléments constituants la matrice d'un corps primitif. Elle s'intéresse à un état d'être qui situe le corps dans un temps primordial, loin du langage et de ses normes. L'expérience qu'elle appelle de ses voeux est incohérente, mais incarnée, bien réelle. Reimer influencée par l'esthétique du grotesque traditionnel : corps grotesques, exagération ou ornementation grotesques. Elle est également inspirée par la beauté des fétiches ancestraux. Elle croit dans l'intuition, la transformation, la fluidité, les rituels. Elle se passionne pour le corps féminin et l'objet de la séduction. Elle choisit les objets et les matériaux qu'elle utilise dans ses sculptures en fonction de leur potentiel symbolique, de la charge émotive qu'ils pourront exercer sur le spectateur. On peut apprendre à se connaître en apprenant à connaître une chose. Plus cette chose est étrange, plus elle nous est étrangère, plus il nous est possible de nous poser des questions. Reimer désagrège des objets préexistants, les mélange avec de la matière brute. Elle transforme, elle pervertit, elle corrompt. L'artiste passe ici par le chaos pour pénétrer l'ordre de la beauté, c'est une création qui refuse les mots, elle est strictement corporelle.

Biographies
Les peintures d'André Ethier (né en 1977) sont généralement surréalistes et mystiques. Ethier s'affranchit des tendances narratives et concrètes pour travailler plutôt à partir de son propre subconscient. Ses fantaisies folkloriques, scènes de science-fiction, natures mortes et portraits sont influencés par le Fauvisme, les natures mortes hollandaises et le rock psychédélique. Ethier compte de multiples expositions solos notamment chez Honor Fraser (Los Angeles), Galeria Marta Cervera (Madrid), Harper's Apartment (New York), Derek Eller Gallery (New York) ou Pastures Contemporary Art (Toronto). Il a également participé à des expositions collectives muséales au Musée des beaux-arts de Montréal et au Weatherspoon Art Museum à Greensboro. Son travail a été publié dans The New Yorker, Artforum, Los Angeles Times, Frieze Magazine, Canadian Art et Border Crossings.

Jasmine Reimer (née en 1981) a été exposée à la Fondazione Benetton (Venise) et à The Art Students League of New York (New York). Ses expositions solos récentes incluent Georgia Scherman Projects (Toronto), G Gallery (Toronto) et The Dunlop Art Gallery (Regina). Reimer est récipiendaire de bourses du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts de l'Ontario, du SSHRC et du Conseil des arts de la Colombie-Britannique. Elle a récemment publié son premier livre de poésie intitulé Small Obstructions en février 2017. Elle détient une maîtrise en beaux-arts de l'Université de Guelph.