All Hat No Cattle

Artistes : Trevor Baird + Simone Blain
Vernissage : Jeudi 11 janvier 2017 de 17h30 à 20h30
Exposition : 11 janvier - 17 février 2018

Dans All Hat, No Cattle, les deux artistes utilisent le mode de la répétition de façon ordonnée et constante pour s'exprimer, cette répétition n'empêchant pas leurs récits d'être ouverts à de multiples interprétations. Les oeuvres exposées, des céramiques et des peintures, poussent le spectateur à s'interroger sur l'apparition de la beauté dans une production artistique brute. Le naïf et le joli glissent imperceptiblement l'un vers l'autre, les lignes se mettent délicatement en mouvement, des caractères apparaissent et vivent leur histoire propre de façon dynamique.

Cette exposition est une enquête sur la notion d'essai et d'erreur, sur le recyclage et l'organisation des formes et des matières. Les deux artistes ne craignent pas d'offrir à la vue du public les différentes étapes de leur travail, couches superposées ou effacements divers, menant à l'oeuvre finie. L'improvisation coexiste avec des considérations théoriques portant sur la forme, la couleur, et la texture. Des figures récurrentes aux expressions stylisées font office d'idées et de projections personnelles des artistes.

La production de Trevor Baird se base fortement sur l'évolution des notions de fonctionnalité, de décoration, et de travail. Son intérêt initial pour la bande dessinée et les récits illustrés le porte à vouloir créer des histoires et des possibilités narratives, mais sa pratique actuelle le pousse à sortir tous les éléments dessinés de leur contexte. Utilisant des dessins et photographies pris dans leur environnement quotidien, il crée des oeuvres céramiques en imprimant ces éléments d'histoires comme motifs sur de fines couches de plâtre. Son processus sérigraphique est une insistance sur la valeur de la production en série, les détails sont parfois très nets mais parfois délavés. Dans le rendu de la terre cuite, on sent souvent la tendresse de l'aquarelle. Ses oeuvres fusionnent élégance et fonctionnalisme dans une forme tridimensionnelle ambiguë. Pliée, déchirée, cassée, et coupée, l'argile prend une forme industrielle tout en conservant le geste humain. Le type même du vase de porcelaine, très présent dans son travail est le point de rencontre du métissage que réalise l'artiste entre culture érudite et populaire.

Simone Blain peint ses tableaux dans un style épuré qui s'apparente au dessin minimaliste. Basculant entre l'absurde et le sensible, son travail aborde les thèmes de la sentimentalité, du romantisme et des peines d'amour en utilisant un humour pince-sans-rire. Blain trouve dans le quotidien sa source d'inspiration, elle note et enregistre frénétiquement ce qui l'entoure de manière à en faire le matériel de sa pratique artistique. Elle s'inspire souvent dans ses peintures récentes de textiles et d'artisanat traditionnels, ou des photographies qu'elle emmagasine jours après jour sur son téléphone. Elle emploie fréquemment la méthode de la répétition, de la forme, de la texture et de la couleur dans ses compositions. Ses peintures expriment le sens du rythme. Le processus créatif de Blain se fait lentement, pas à pas, les lignes se construisent sur la surface en couches successives. Elle découpe des bandelettes de ruban adhésif qui révèlent un subtil relief de peinture à la surface de la toile. L'image produite est méticuleuse, elle est également le produit du hasard.

Biographies
Trevor Baird
est né en 1990 à Vancouver et vit à Montréal. Il a obtenu un baccalauréat en arts visuels de l'Université Concordia en 2015 avec une majeure en céramique. Il collabore avec Projet Pangée depuis 2016, son travail a été exposé au Canada et au Mexique, notamment à la foire d'art contemporain Material Art Fair à Mexico. Son travail a été publié dans The Editorial Magazine (Montréal) et dans FREAKER UNLTD 1-3 (Vancouver).
The Editorial Magazine
Interfold Magazine

Simone Blain est née en 1990 à Frédéricton et vit à Montréal. Elle a obtenu un baccalauréat en arts visuels de l'Université Concordia en 2017. Ses expositions récentes incluent RMBA au Centre Phi (Montréal), Got it For Cheap à la Steinsland Berliner Gallery (Stockholm) et DISCOMFORT, COMFORT à la galerie The Silent Barn (Brooklyn). Son travail a été publié dans The Editorial Magazine (Montréal).
The Editorial Magazine